Peinture fait en plain air par Léa Pastelliste

Je ne peux pas toujours peindre seule dans mon atelier, car c’est une sensation d’ enfermement avec soi même.

La peinture plus que tout autre, peut nous plonger durablement dans nos états d’âmes étroitement liés à notre histoire personnelle .

J’apprécie de peindre en groupe avec T. Citron et d’autres amis artistes.

Pendant ces moments là, il y a peu de mots, mais l’inconscient collectif me permet de sortir un « séisme de l’être intérieur » par un jeux de couleurs suggérant la métamorphose à venir et tant désirée .

Je ne copie pas mes confrères , mais j’essaye de créer un univers original en fréquentant des artistes « originaux » .

J’ai un style ni trop abstrait, ni trop figuratif, c’est , semble t-il,une fusion des deux.

Mais surtout, j’ai en tête mon leitmotiv : persévérer les échecs tendent vers une répétition du succès .

Google+